Actualités

Formule 1 : Ricciardo dame le pion aux favoris au Grand Prix de Chine

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 15 Avril 2018

Au moment où les yeux étaient rivés sur la dualité Vettel-Hamilton, Daniel Ricciardo surpris tout son beau monde en remportant, trés tôt ce matin, le Grand Prix de Chine, 3e épreuve du championnat du monde 2018 de Formule1. Le pilote Red Bull a devancé les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Raikkonen (Ferrari). De leurs côtés, Lewis Hamilton (Mercedes) et Sebastian Vette (Ferrai), ont terminé, respectivement, 4e et 8e.

Et pourtant, ce dernier est parti de la pole position, en compagnie de son coéquipier, Kimi Raïkonnen, et de Valteri Bottas. Il aura fallu qu’un accrochage fasse entrer la voiture de sécurité en piste pour que le classement soit chamboulé.

Pour revenir au vainqueur du jour qui signe, ainsi, sa sixième victoire en carrière, il aura récolté, cette fois-ci, les fruits de sa patience.

La course qui était dominée par l’allemand de Ferrari s'est animée dans les vingt derniers tours. En effet, pendant plus d'une heure, le Grand Prix se résumait à des ratés de Ferrari. Surpris par un arrêt précoce de Bottas (19e tour), Sebastian Vettel, leader tranquille jusque-là, tentait de couvrir la stratégie des Flèches d'Argent, mais avec un tour de retard. Un décalage suffisant pour que l'ancien pilote Williams s'empare de la tête, car dans le même temps, la Scuderia enterrait les espoirs de Raikkonen en le laissant sur la piste avec des pneus détruits.

Jusqu'au tour 31, le Finlandais gérait, alors son avance mais en fond de classement, Pierre Gasly accrochait Brendon Hartley, son coéquipier, et cela provoquait l'entrée de la voiture de sécurité. A l'affût, les Red Bull se jetaient dans les stands pour chausser des gommes neuves (Tour 32). C’était le tournant de la course. Une fois celle-ci relancée, Ricciardo qui était, alors sixième, se débarrassait coup sur coup de Raikkonen (Tour 38) et profitait d'une mauvaise manœuvre de Verstappen sur Hamilton pour dépasser son coéquipier (Tour 39). Hamilton et Vettel ne pouvaient résister au retour canon de l'Australien qui prenait la tête à Bottas (Tour 45) pour ne plus la lâcher.

Max Verstappen, son coéquipier, déjà auteur d'une manœuvre litigieuse sur Hamilton précédemment, accrochait Sebastian Vettel, alors troisième, dans le virage 14 (Tour 44). Résultat ? Dix secondes de pénalité pour le Néerlandais mais une cinquième place au final, alors que l'Allemand, complètement au ralenti suite à cet incident, prenait une décevante huitième place. Discret, Lewis Hamilton se contentait, lui, d'une quatrième place, mais réalisait, finalement, une bonne opération au classement mondial.

En effet, Vettel ne prend que quatre points contre douze pour le Britannique. Mais Vettel reste leader au classement mondial avec 54 points contre 45 pour Hamilton.

Chez les constructeurs, Mercedes qui prenait 40 points domine le classement avec 85 unités contre 84 pour Ferrari.

 

Classement Grand Prix de Chine

1-Daniel Ricciardo (Red Bull)

2-Valteri Bottas (Mercedes)

3-Kimi RaIkonnen (Ferrari)

4-Lewis Hamilton (Mercedes)

 

Classement Général Pilotes

1-Sebastian Vettel (ALL)54 points

2-Lewis Hamilton (GBR) 45 pts

3-Valteri Bottas (FIN) 40 pts

4-Daniel Ricciardo (AUS)37 pts

 

Classement Général Ecuries

1-Mercedes 85 points

2-Ferrari 84 pts

3-Red Bull 55 pts

4-McLaren 28 pts