Actualités

Gloviz entame la construction d’une usine KIA à Batna

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 20 Mars 2017

Après avoir mis en production son unité de montage Hyundai Trucks, le groupe Global entame la construction d’une autre usine pour la fabrication de véhicules Kia dans la même wilaya de Batna. Le président de Kia Motors pour la région Afrique et Moyen  Orient (MEA), Soon Nam Lee était, hier, sur le lieu d’implantation du site à Djerma pour la pose de la première pierre de la future usine du constructeur coréen, en présence de l’ambassadeur de Corée, Park Sang-Jin, et du P-DG du groupe Global Hassen Larbaoui. La fierté des concepteurs du projet est que l’usine de Kia en Algérie sera la plus grande d’Afrique. Un terrain de 30 hectares a dégagé pour le site qui abritera trois lignes d’assemblage, un entrepôt pour les kits, une piste d’essais, un bloc administratif, des parkings et des espaces de stockage, mais aussi une partie réservée à l’extension des activités, et qui devront s’élargir dès 2021 au CKD avec l’introduction de la soudure et la peinture.

Boualem Ghaleb, le directeur général adjoint chez Global, chargé de Projet&Investissement, détaillera aux présents les étapes du projet, en précisant que 14 milliards de dinars algériens seront injectés pas le groupe Global. L’entité Gloviz sera chargée du volet industrielle, alors que Kia El Djazaïr aura pour tâche de commercialiser les produits de l’usine sur le territoire national, Gloviz Kia El Djazair étant le distributeur officiel de Kia en Algérie.

Il ajoutera à propos du lieu d’implantation que « la localisation géographique stratégique permettra à la marque Sud Coréenne d'accroitre sa présence sur le continent Africain à travers ce partenariat avec la société Algérienne Gloviz, filiale du groupe Global ». En effet, parmi les objectifs de ce partenariat, l’exportation d’une partie des véhicules produits à Batna vers l’Afrique une fois la phase CKD entamée.

Les berlines Picanto, Rio et Cerato seront assemblées sur deux lignes, alors que l’utilitaire K2700 aura droit à une ligne entièrement dédiée.

Il s’agira, à terme, d’employer 1500 personnes, alors que l’usine qui devra entrer en production en septembre prochain livrera 11 000 unités cette année, pour passer à 40 000 unités en 1018 et 60 000 unités dès 2019. L’objectif final étant d’atteindre les 100 000 unités/an.

Pour ce qui est de l’intégration locale, plus de 100 items seront montés sur place, alors que le groupe Global entend fabriquer certaines pièces pour son compte, et recourir à des fournisseurs locaux pour d’autres pièces.

Global Group prévoit en outre, l’ouverture d’un centre de formation pour répondre aux besoins de l’usine en matière de main d’œuvre spécialisée.