Actualités

Ival cherche des fournisseurs pour son usine Iveco

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 15 Mars 2017

Après avoir tenu un séminaire sur la sous-traitance au cours duquel l’appel était lancé en direction des fabricants algériens de pièces et accessoires automobiles, Ival a relancé son appel à l’occasion du 11e Equip Auto Algérie où le concessionnaire avait exposé la gamme de pièces et accessoires susceptibles d’être fabriqués localement. C’est dire que le distributeur de prestigieuse marque italienne d’utilitaires et de poids lourds poursuit sa quête de fournisseurs locaux à même de répondre au cahier des charges du constructeur, de manière à vite atteindre les taux d’intégration exigé par les autorités algériennes. Optiques, câbles, filtres, plaquettes et disques de frein, batteries, arbres à cames… , autant d’éléments qui viendraient s’ajouter aux boites de vitesses ZF déjà retenues dans la nomenclature, et feraient baisser les coûts de production en Algérie, et donner une plus value au Made In Bladi.

Ival, dont l’unité de montage d’utilitaires Daily et camions Iveco n’attend que le feu vert des autorités algériennes pour produire son premier véhicule, a dû se rabattre sur un site à Ouled Hadjadj (Wilaya de Boumerdès) pour entamer son processus industriel, avait initialement prévu d’implanter sont unité industrielle à Bouira, avant que les lenteurs administratives ne compromettent son entrée en service dès 2017.