Actualités

L’hécatombe chez les deux roues motorisées

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 06 Août 2017

Lors de sa conférence de presse qui lui a permis de dresser un bilan détaillé, le directeur du CNPSR relèvera que les motocycles qui représentent quelque chose comme 50 842 engins immatriculés (125 cc et plus), soit 0,57% du parc automobile, sont signalés dans 12,02% des accidents, un chiffre en augmentation de 0,81%.

Quant aux véhicules de transport des voyageurs, ces derniers sont impliqués dans 2,98% des accidents entre janvier et juillet, soit 2,90% en moins.

Le directeur du CNPSR a tenu à souligner que les jeunes conducteurs sont surreprésentés dans les accidents survenus au titre du premier semestre 2017, puisque la tranche d'âge comprise entre 18 et 29 ans est impliquée dans 4 482 accidents, soit 36,27% du nombre global des sinistre routiers.

Il a rappelé dans ce sillage que les conducteurs titulaires d'un permis de conduire de moins de 5 ans représentent la moitié des conducteurs impliqués, soit 49,53%.

Selon lui, cet état de fait peut être expliqué, en grande partie, par le faible apprentissage à la conduite.

Les chauffeurs professionnels sont impliqués, selon le responsable du CNPSR, dans 1 985 accidents durant cette période.