Actualités

Largus.dz officiellement lancé

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 01 Décembre 2017

Largus.dz a été officiellement lancé mercredi soir à la salle de conférence de Stand All (Bordj El Kiffan). Particuliers et consommateurs pourront, désormais, disposer d’un outil de cotation de leurs véhicules d’occasion, mais aussi bénéficier d’autres applications gravitant autour de l’activité.

La première responsable du groupe français et petite-fille de son fondateur, Alexandrine Breton Toÿs, interviendra pour dire qu’il s’agit pour le groupe Argus d’un double évènement, à savoir fêter les 90 ans de Largus et le lancement de Largus.dz. « Nous n’avons pas l’ambition de réguler le marché algérien de l’occasion, mais nous comptons apporter notre expertise en matière de valorisation des véhicules d’occasion» précisera t-elle en ajoutant que « au-delà de la cotation, nous apportons aussi du contenu ».  Un contenu plutôt diversifié et un portefeuille de solutions Métiers en rapport avec les véhicules d’occasion, qu’il s’agisse de cotation d’un véhicule pour la vente ou l’achat, d’entretien après vente et de suivi, d’assurance, d’expertise ou de gestion de parcs et flottes.

Pour Mourad Saâdi, directeur gérant de Largus Algérie, « c’est une nouvelle aventure qui commence après celle entamée, il y a 20 ans, avec Le Mensuel de l’Automobile ». Celui-ci fera un exposé du marché de l’occasion qu’il estimera à un peu plus de 800 000 transactions par an, jusqu’à un passé très récent. « Le marché de l’occasion a toujours été géré dans l’informel, très sujet aux spéculations, et échappant au contrôle, les choses sont un peu plus complexes, aujourd’hui, que le marché des véhicules neufs est perturbé, affecté par la rareté des véhicules » dira t-il. Et d’ajouter que « le manque à gagner pour le trésor public, dans un marché informel, est immense, alors que pour le consommateur il s’agira, à travers Largus.dz, de faire des transactions normalisées, et acheter des véhicules sécurisés  ».

De son côté, Fabien Lecoeuche, directeur du développement à l’international du groupe Largus, relatera les conditions d’arrivée de Largus en Algérie. Il avouera avoir été séduit par une vidéo annonçant la mise en service, en 2015) d’un site de cotation en Algérie sous la bannière du magazine Mensuel de l’Automobile. Une prise de contact a permis de se rendre compte de la convergence des objectifs du support algérien avec la politique d’internationalisation du groupe français, et qui a débouché en février 2017 à la création du Club Largus Algérie dans un premier temps.

« Largus.dz est une plateforme inédite, à l’écoute du marché, avec une équipe d’experts Largus qui alimentent quotidiennement la base de donnée.

Dans un premier temps, le lancement de l’outil Largus.dz permettra d’avoir une côte Argus d’un véhicule sur le marché, un service en version Beta qui sera gratuit jusqu’en 2018. D’autres outils seront mis sur le marché ultérieurement, Prevar et Planet VO, le premier proposera des scénarios anticipant la valeur résiduelle sur les années à venir, alors que le second est un logiciel dédié aux gestionnaires de l’activité VO.