Actualités

Mercedes

Le premier camion monté à Rouiba annoncé pour avril

Auteur : Sofiane Barkat   
Publié le : 14 Avril 2014
Dans un entretien à l'APS, M. Tazerouti, P-DG de la SNVI, a indiqué que la Société de production des camions et de bus Mercedes-Benz en partenariat avec la SNVI, s'apprêtait à mettre sur le marché le premier camion produit dans ses ateliers "courant de ce mois d'avril".
Il est utile de rappeler que la société qui va produire les camions Mercedes-Benz a été créée en 2012, et a été dotée d'un capital de 103 millions d'euro. Elle est détenue à hauteur de 51% par la partie algérienne via la SNVI (34%) et le ministère de la Défense nationale, (MDN 17%) et à 49% par l'émirati Aabar. L'allemand Daimler/Mercedes-Benz en est le partenaire technologique.
Selon M.Tazerouti, l'usine produira dans une première phase quelque 556 camions/an en 2014, pour atteindre d'ici à cinq ans 16.500 unités dont 15.000 camions de cinq modèles différents, 1.000 autobus (un seul modèle) et 500 mini bus.
Le même responsable a indiqué que le démarrage de la fabrication de la société de production de véhicules légers tout-terrain de Tiaret était prévue pour la fin 2014. Cette usine détenue à hauteur de 17% par la SNVI, de 34% par le MDN et à 49% par l'émirati Aabar et dont Mercedes-Benz est également partenaire technologique devra produire 8.000 véhicules/an, dont 6.000 de type Sprinter et 2.000 de type Classe-G.
M. Tazerouti a indiqué que la SNVI a procédé dernièrement à la récupération de la totalité des actions de l'unité carrosserie de Tiaret, qu'elle détenait à hauteur de seulement 40% en partenariat avec le français BTK (60%). "Nous avons récupéré la totalité du capital de l'unité carrosserie de Tiaret. Elle est devenue à 100% propriété de la SNVI", a assuré M. Tazerouti à l'APS.
On apprend que la SNVI est en négociation avec deux carrossiers autrichiens pour un partenariat en vu de la fabrication en Algérie de cabines de chargement pour les camions Mercedes-Benz. Grâce à ce partenariat qui est à un "stade avancé de négociations", la SNVI fournira à l'usine Mercedes-Benz de Rouïba tous ses besoins en carrosserie portée (bennes, citernes...), selon M. Tazerouti. Le P-DG de la SNVI a indiqué que l'entreprise était à la recherche d'un partenaire étranger avec qui elle compte se lancer dans le segment des mini-trucks. précisant que l'actuelle gamme de la SNVI allait être abandonnée graduellement pour s'éteindre définitivement à l'horizon 2018-2019.