Actualités

Les projets industriels en attente

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 06 Décembre 2017

La loi de finances 2014 (Article 52 de la loi n°13-08 du 30 décembre 2013) a introduit, dans sa partie dédié à  la distribution automobile.

Il est utile de rappeler que, pour l’heure, l’Algérie compte l’unité de fabrication de Renault à Oued Tlelat (RPAOran), Tahkout Manufaturing companie (TMC de Batna), l’usine GLOVIZ pour l’assemblage des véhicules Kia (Batna), l’usine Global Motors Industries pour l’assemblage des camions et bus Hyundai (GMI de Batna) et les joint-ventures algéro-qatari (SAFAV-MB) pour la fabrication de fourgons, de 4x4 et de camions Mercedes-Benz, sont en activité.

D’autres projets sont attente d’un accord du ministère de l’industrie et des mines, il s’agit de Ival pour la fabrication de camions et utilitaires Iveco (Bouira et boumerdes), Cima Motors pour l’assemblage de véhicules Suzuki à et Saipa à Sétif, le groupe Hesnaoui  pour une usine Nissan dans l’algérois. Le groupe Hesnaoui a, également, lancé une joint-venture avec un partenaire industriel international pour la fabrication de composants automobiles en Algérie.

Toyota Algérie a déjà construit son usine à Reghaïa pour le montage de camions Hino et la fabrication de plaquettes de frein, au même titre que Emin Auto dont l’unité de fabrication de camions JAC à Aïn Temouchent est déjà construite. Il en est de même pour Renault Trucks, dont les installations dans la wilaya de Blida sont déjà prêtes et qui attend le feu vert pour se lancer dans la production. Il y a, aussi, le groupe Merzougui qui a annoncé le lancement d’une unité d’assemblage de calions Scania dans la nouvelle zone industrielle d’Oggaz, dans la Wilaya de Mascara, et le groupe Elsecom qui a présenté son projet d’unité de montage de camions Daewoo Trucks à Dar El Beida.

Mais aussi Cevital et sa filiale Automobile qui envisage de mettre en place un grand pôle industriel dédié à l’automobile à Larbaâ.