Actualités

Journées algéro-suédoises sur la sécurité routière

L'expérience suédoise en débat

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 06 Novembre 2012
L’expérience suédoise, et particulièrement le plan Vision Zéro voté par le parlement suédois et adopté à l’unanimité depuis 1997, ont fait l’objet de deux journées d’étude ayant regroupé experts algériens et suédois au Kiffan Club les 30 et 31 Octobre derniers.  Organisées par l’ambassade de Suède et le Swedish Trade Council en collaboration avec le ministère algérien des transports à travers le CNPSR (centre national de prévention et sécurité routière), ainsi que la gendarmerie et la sureté nationale et la protection civile, cette seconde rencontre (après celle tenue en Mai 2011) qui a vu l’implication d’experts nationaux et suédois en matière de transport et de sécurité venus spécialement pour ce rendez-vous a permis à la délégation scandinave de détailler les diverses actions entreprises depuis des années pour arriver à de telles résultats. Car, faut-il le souligner, la Suède, ce pays de 9,5 millions d’habitants qui aspire à réduire à « Zéro » le nombre d’accidents et de morts sur ses routes compte un parc roulant aussi volumineux que le notre (un peu plus de 5 millions de véhicules), mais enregistre un bilan nettement inférieur. Le projet « Vision Zéro » a réduit le nombre de morts sur les routes (suédoises) à 314 personnes en 2011, un chiffre qui était descendu au dessous de la barre des 300 victimes en 2010 (287). Un résultat qui reste le fruit de l’implication des autorités suédoises, certes, mais aussi des constructeurs locaux, dont Volvo, et divers autres opérateurs et fournisseurs de solutions en télécommunication à l’image d’Ericsson. Du coup, de nombreuses interventions ont permis d’étaler les expériences des uns et des autres.
Pour le groupe AB Volvo qui était représenté par Altruck (distributeur en Algérie de Volvo Truck), la prise de conscience des fondateurs de la marque a permis de créer et lancer, dès 1959, la ceinture de sécurité qui équipe aujourd’hui tous les véhicules motorisés. De même que Volvo Trucks a crée dès 1969 un département dédié à la recherche sur les causes des accidents de la route, et dont les résultats ont permis de dégager un certain nombre d’axes sur lesquels le constructeur suédois a travaillé. Il s’agit, entre autres, de la fatigue et de l’alcool au volant, de la vitesse et du port de la ceinture de sécurité. 
Des conclusions qui ont incité Volvo Trucks à concentrer ses efforts sur le conducteur en dotant ses camions, à la base, d’aides à la conduite telle que le régulateur de vitesse qui s’adapte à la distance qui le sépare du véhicule le devançant, l’alerte au franchissement de ligne et à la somnolence, mais aussi d’Alcolock, un système qui empêche le véhicule de démarrer si le conducteur n’a pas effectué un test d’alcoolémie avant de se mettre derrière le volant. Une prise de conscience appuyée par le fait que les camions ou les bus peuvent occasionner bien plus de dégâts que les véhicules touristiques, vu leur volume et leur gabarit.
Mais il n’y a pas que ça. Les autorités suédoises n’ont pas lésiné sur les moyens pour construire des routes sures, bien surveillées et interactives, c'est-à-dire qui distillent les informations relatives au trafic, à l’environnement (temps pluvieux, neige, verglas) et aux accidents en temps réel. 
De même, la réglementation suédoise est assez sévère lorsqu’il s’agit d’infraction au code de la route, et la complaisance n’est pas de mise… .
Des ateliers se sont tenus lors de la seconde journée, et les conclusions de cette rencontre devraient constituer un repère pour les autorités algériennes qui doivent adapter leur stratégie pour effacer la  triste moyenne de 4000 morts par an.
Le groupe AB Volvo qui passe pour l’un des plus importants constructeurs de camions, de bus, d’équipements de chantiers, de systèmes de propulsion et de composants aérospatiaux reste une référence mondiale en matière de sécurité. Et on se rappelle que la thématique du stand d'Altruck lors du dernier SIVIU était axée sur la sécurité chez Volvo Trucks.