Actualités

Mondial Automobile de Paris 2014

Nissan Pulsar pour secouer le segment C

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 09 Octobre 2014
L’occasion de la tenue du Mondial Automobile de Paris a été saisie par Nissan pour faire son grand retour sur le segment C des Compactes avec une nouvelle berline, la Pulsar. L’échec de la Tiida aura été un stimulant pour les ingénieurs japonais pour éviter de reconduire les erreurs qui ont conduit à cela, car la Pulsar devra permettre à Nissan de faire face à des concurrentes européennes très bien installées sur le segment C.
La Pulsar a été développée spécialement pour le marché européen aux exigences assez pointues. Son style est dynamique est immédiatement identifiable comme un modèle Nissan. Elle est notamment dotée de la calandre en « V » et de la signature lumineuse à LED vus sur les crossover Qashqai, Juke et nouveau X-Trail. De dos, la filiation avec son aïeul l'Almera, mais aussi sa devancière la Tiida est assez flagrant.
Avec une longueur de 4,385 m, la Nissan Pulsar affiche des dimensions compactes, et son empattement de 2,70 m passe pour e plus long de la catégorie.
Ces dimensions profitent, donc, à l’habitabilité et au coffre (380 litres).
La Pulsar reprend les technologies les plus modernes du constructeur nippon, tel le système de navigation NissanConnect de dernière génération, incluant notamment l'intégration smartphone avec accès à plusieurs applications ou encore Google Send-to-Car. S'y ajoute le système AVM-Vision 360° à quatre caméras, permettant d'afficher une vue aérienne du véhicule sur l'écran couleur du NissanConnect, et ainsi de faciliter les manœuvres de stationnement.
La sécurité n'est pas en reste avec le Nissan Safety Shield (détection des objets en mouvement), l'alerte de franchissement de file ou encore la surveillance des angles morts et le système de freinage automatique d'urgence.
Sous le capot, la Pulsar reçoit la motorisation Diesel 1.5 dCi/110 ch (260 Nm de couple), et l’essence 1.2 DiG-T/115 ch (190 Nm), alors qu’un autre bloc essence de 190 ch qui arrivera début 2015. Ces deux motorisations seront couplés à la boîte de vitesses manuelle, ou à la boite Xtronic à variation continue.
La Pulsar sera construite à l'usine Nissan de Barcelone et sera commercialisée en France à l'automne 2014, mais n’arrivera pas de sitôt en Algérie en raison de son prix élevé, de l’aveu du vice président de Nissan Algérie, Sefiane Hesnaoui.