Actualités

Nouveauté

Nomad II pour donner un deuxième souffle à Zotye

Publié le : 23 Juin 2009
Fidèle à sa tradition, GMC (distributeur des marques chinoises Zotye, Haima et ZX Auto) à officiellement présenté à la presse nationale, le 23 Juin dernier au complexe Corne d’Or (Tipasa), son nouveau fer de lance.
Lancé en Algérie en Janvier 2007, le Nomad, unique modèle de la marque automobile chinoise Zotye, cède la place à son successeur, le Nomad II.
Vendu à plus de 2000 exemplaires depuis son introduction, le Nomad entend faire durer, à travers son remplaçant, un succès inespéré. Le Nomad II arbore un nouveau look avec un design nettement plus abouti esthétiquement à travers un calendre et des blocs optiques redessinés, qui donnent au véhicule un regard plus jovial. Les côtes (dimensions) et les blocs motopropulseurs sont restés les mêmes, mais beaucoup d’ajustements ont été apportés, aux dires du directeur technique chez GMC, à la boite de vitesse dont les étagements ont été paramétrés à nouveaux, alors que les suspensions ont reçus de nouveaux réglages. Mais les plus grandes transformations sont à chercher à l’intérieur du véhicule où une nette amélioration a été apportée aux finitions et à la qualité perçue, entre autres. Les blocs essences 1.3 et 1.5 d’origine Mitsubishi sont reconduits, alors que le prix de lancement est annoncé à partir de 930 000 DA, nouvelle taxe comprise.    Lancé en Algérie en Janvier 2007, le Nomad, unique modèle de la marque automobile chinoise Zotye, cède la place à son successeur, le Nomad II. Fidèle à sa tradition, GMC (distributeur des marques chinoises Zotye, Haima et ZX Auto) à officiellement présenté à la presse nationale, Mardi dernier au complexe Corne d’Or (Tipasa), son nouveau fer de lance. Vendu à plus de 2000 exemplaires depuis son introduction, le Nomad entend faire durer, à travers son remplaçant, un succès inespéré. Le Nomad II arbore un nouveau look avec un design nettement plus abouti esthétiquement à travers un calendre et des blocs optiques redessinés, qui donnent au véhicule un regard plus jovial. Les côtes (dimensions) et les blocs motopropulseurs sont restés les mêmes, mais beaucoup d’ajustements ont été apportés, aux dires du directeur technique chez GMC, à la boite de vitesse dont les étagements ont été paramétrés à nouveaux, alors que les suspensions ont reçus de nouveaux réglages. Mais les plus grandes transformations sont à chercher à l’intérieur du véhicule où une nette amélioration a été apportée aux finitions et à la qualité perçue, entre autres. Les blocs essences 1.3 et 1.5 d’origine Mitsubishi sont reconduits, alors que le prix de lancement est annoncé à partir de 930 000 DA, nouvelle taxe comprise.