Actualités

Permis de conduire biométriques et cartes d’immatriculation électronique pour les prochains jours

Auteur : AZIEZ Brahim   
Publié le : 17 Avril 2017

« Les premiers permis de conduire biométriques, ainsi que les cartes d’immatriculations électroniques, commenceront à être distribués dans les prochains jours ». C’est le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Med Bedoui, qui l’a annoncé hier à l’occasion de l’inauguration de l’unité qui sera chargée de la production de ces documents au niveau de l’imprimerie officielle. Il précisera que cette opération intervient après la production de 4 millions de cartes d’identité biométriques qui sont délivrées depuis 2016.

Le ministre précisera que le nouveau permis de conduire est « totalement sécurisé », et permet de s'assurer de l'identité de son titulaire avec un suivi rigoureux de sa situation juridique. Il indiquera, à ce propos, que « ce nouveau permis de conduire est doté d’un système informatique très développé pour la gestion des contraventions, ce qui est au diapason des nouvelles mesures juridiques dont il garantira l’application sur le terrain, dans la perspective de changer la mentalité du conducteur qui aura à gérer son crédit de points grâce à des mesures préventives et des sanctions sévères ». une manière de réaffirmer l’intérêt de ce permis biométrique dont l’instauration s'inscrit dans le cadre de la nouvelle approche de prévention et de lutte contre les accidents de la route.

M.Bedoui ne manquera pas d’ajouter que « le nouveau permis aura, également une incidence certaine sur le travail des agents de sécurité en charge de la sécurité routière qui n'auront plus à dresser par écrit les contraventions, mais utiliseront des moyens électroniques efficaces et rapide qui faciliteront leur tâches quotidiennes ». Il estimera, d’ailleurs, que les bases de données centrales garantiront la célérité et la transparence, de même qu’elles ouvriront la voie à la mise en place de mécanismes efficaces en matière de recouvrement des contraventions.

Il en sera de même pour la carte d’immatriculation électronique qui devra marquer une profonde mutation de par l’utilisation des données du terrain. « Ainsi, dira le ministre, « cette carte, et  contrairement à la précédente, ne contient pas dans le verso des données sur le propriétaire du véhicule, celles-ci sont contenues dans la puce électronique. Cette mesure changera profondément le système de transfert de propriété du véhicule dans la mesure où le nouveau propriétaire utilisera la même carte ».

Concernant le système d’immatriculation, le ministre a précisé que le changement induit par cette nouvelle carte est total avec la suppression des indications relatives aux wilayas et à l’année de mise en circulation, les véhicules seront immatriculés directement auprès des concessionnaires. M.Bedoui  ajoutera, à ce propos, que l’ensemble des opérations qui s’en suivront seront facilitées au niveau des communes sans lourdeurs bureaucratiques. « Cette carte permettra de fournir les données requises concernant le contrôle technique du véhicule, l’historique de l’assurance, ainsi que le suivi de la consommation du carburant, le cas échéant » indiquera le ministre en précisant que « grâce à cette technologie de pointe, les services de l’Etat intégreront dans leur exercice de nouvelles valeurs basées sur la coopération administrative, dans le but d’épargner au citoyen les contraintes du déplacement d’un service à l’autre et d’assurer la célérité et la transparence » .