Essai

Essai Yamaha Scooter Tricity 125 cc

Auteur : AZIEZ Brahim
Publié le : 04 Octobre 2015

Avec le lancement, l’an dernier, de son premier scooter à trois roues, le Tricity, la division Motos du japonais Yamaha ouvrait une nouvelle page dans le segment.  Une manière de répondre à l’italien Piaggio, pionnier du segment. Ce dernier avait innové, dès 2006, avec son MP3 et cette nouvelle configuration à 03 roues du scooter, produit qui est commercialisé chez depuis quelque temps déjà en Algérie.

Cette nouvelle architecture, les concurrents n’ont pas tardé à l’adopter vu son succès et les avantages qu’elle offre. C’est le cas de Peugeot Scooter, entre autres, avec son Métropolis 400 S, et dont le représentant en Algérie l’a officiellement introduit l’an dernier déjà.

Et pour ne pas être en reste, PRO X4, le distributeur de Yamaha Motos et Scooters en Algérie, a récemment lancé cette nouveauté nippone, le Tricity. Un scooter particulier au gabarit contenu (1,905 m de long pour 0,735 m de large et 1,215 m de haut), au poids relativement léger par rapport au segment des 03 roues (125 kg), au design « branché » et à la maniabilité des plus aisées.

En fait, le Tricity a été conçu dans l’esprit d’un moyen de locomotion urbain, et de mobilité très indiqué pour primo-accédants surtout, c'est-à-dire ceux qui font leurs début en la matière. Il est, aussi, graduellement adopté par les quarantenaires et plus qui aspirent à faire un retour à de bonnes vieilles habitudes, mais d’une manière moins risquées. Ou qui en ont simplement assez des interminables bouchons pour se rendre et revenir du boulot.

Outre son look et son esthétique, le Yamaha Tricity 125 cc se révèle une « machine » idéale pour la ville, particulièrement pour les personnes qui revendiquent plus de mobilité, recherchent plus d’équilibre et d’assurance, tout en faisant fi des fortes sensations.

On peut apprécier ou pas son design fait d’un bouclier tubulaire aérodynamique et surplombé d’un petit saute-vent, ou encore son bloc optique qui accueille signatures lumineuses à Led, mais on ne peut pas dire qu’il ne soit pas dans l’air du temps. Il en est de même pour l’arrière quelque peu relevé. On pourra, par contre, regretter sa petite roue de 12’’ à l’arrière au moment où l’avant est distingué par deux roues de 14’’.

Un joli tableau de bord, entièrement numérique (qui indique l'heure, la température ambiante, la vitesse et quelques autres informations) renseigne le « scooteriste » sur nombre de données.

Un espace de rangement est disponible sous la selle (pour ranger un casque intégral), alors que le plancher plat et le crochet situé devant le pilote, permettent de transporter les courses. Des espaces de rangements, sortes boites à gants, n’auraient pas été de trop. Tout comme ce petit saute-vent qui gagnerai en efficacité s’il était un peu plus grand.

Le passager dispose d’une bonne assise, deux poignées pour se tenir ainsi que de repose-pieds en caoutchouc, encastrés sur les côtés.

Le confort à bord du Tricity est assuré grâce à une selle assez longue pour le conducteur et le passager (78 cm), ce dernier bénéficie de deux grandes poignées et des repose-pieds couverts de caoutchouc et encastrables sur les côtés.

En fait, ce scooter si particulier trouve son attrait dans les 03 roues qu’il propose (02 à l’avant et une à l’arrière), un élément clé de la sécurité qui vient s’ajouter à l’ABS, un système de freinage intégral (UBS) conçu pour améliorer l’efficacité du freinage avec des freins à disque à l’avant comme à l’arrière. Un freinage très efficace en toutes circonstances.

Pour quelqu’un qui conduit un « 03 roues » pour la première, l’exercice peut se révèler bien plus aisé que s’il s’agissant d’un « 02 roues ».

Mais dès les premiers mètres, on se rend compte que le Tricity offre la même maniabilité qu'un scooter deux roues, accentuée par une sensation de stabilité plus importante. On peut tenir un peu plus longtemps en équilibre, à très petite vitesse, sans avoir à mettre le pied sur le bitume.

Pas de souci lors des virages. Les grandes roues de 14’’ portent un train- avant doté du système « multi-essieux directeurs » qui permettent aux roues, liées par un parallélogramme en aluminium, de s’incliner tout en restant parallèles.

Les deux doubles suspensions télescopiques avant, au débattement de 33 mm, qui fonctionnent indépendamment sur chaque roue avant, favorisent le confort et la stabilité de ce scooter même sur une chaussée dégradée.

Il n'y a pas de système de blocage d'inclinaison, le Tricity stationne sur sa béquille latérale ou centrale.

La selle est assez longue (78 cm), mais un conducteur de grande taille (1,8 m et plus) trouveraient du mal à « caser » ses jambes. Heureusement qu’elle n’est ni trop haute ni trop large pour les tailles en dessous, surtout lorsqu'il faut poser les pieds au sol à l’arrêt ou dans les bouchons.

Animé par un moteur de 125 cc seulement, un monocylindre de 02 soupapes (par cylindre) qui développe 11 ch pour un couple de 10 DdNm, le Tricity peut faire sourciller à la lecture de sa fiche technique. Mais sur la route, il donne pleine satisfaction, ne rechignant point à répondre présent lorsqu’il s’agit d’arpenter des côtes abruptes, comme pour aller du 1er Mai vers El Biar.

En réalité, le Tricity assume pleinement sa vocation urbaine.

Plutôt réactif lors des accélérations, il reste quelque peu lent pour atteindre sa vitesse de pointe qui avoisine les 100 km/h

La capacité du réservoir qui affiche 6.6 litres et offre une autonomie de 220 km (un peu moins lorsqu’on est appelé à monter et descendre sans cesse, comme à Alger).

Très économique, il est proposé à 559 000 DA (toutes taxes comprises)

 

Fiche technique

Moteur : Monocylindre, 4 temps, 1 ACT et 2 soup./cyl.

Cylindrée : 124,8 cm3.

Refroidissement : Par eau.

Alimentation : Injection électronique.

Transmission : Automatique à variateur.

Démarreur : Electrique.

Puissance : 11 ch à 9 000 tr/min.

Couple : 1,0 da Nm à 5 500 tr/min.

Cadre : tubulaire en acier, 2 fourches télescopiques type Cantilever sur multi-essieux directeurs.

Débattement : 90 mm.

Suspension : 2 amortisseurs arrière.

Frein :

AV : 2 disques 220 mm / étriers simple piston.

AR : disque 230 mm / étrier simple piston.

Pneus Av : 90/80 x 14.

Pneu Ar : 110/90 x 12.

Dimensions (L x l x h) : 1 905 x 735 x 1 215 mm.

Empattement : 1 310 mm.

Hauteur de selle : 780 mm.

Réservoir : 6,6 l, poids tous pleins constructeur annoncés à 152 kg.

Performances : vitesse maxi 101 km/h compteur.

Conso constructeur : 2,4 l/100 km.

Prix : 569 000 DA

 

03 modèles de 03 roues en Algérie

Le Yamaha Tricity n’est pas le premier scooter à 03 roues à être introduit sur notre marché. Il y a eu Piaggio avec son MP4, ensuite Peugeot  avec son Metropolis (400 cc). Il vient, ainsi, élargir une offre timide sur un marché en plein développement.