Essai

Essai nouvelle Clio RS 2.0/16v 203 ch

Un plaisir pour les puristes !

Auteur : AZIEZ Brahim
Publié le : 15 Avril 2010
Fiche technique :
Moteur  :
Essence 4 cylindres en ligne, 16 soupapes
Cylindrée 1998 cm3 :
Alimentation  :
Injection électronique et calage variable de l’admission
Puissance dynamique max  :
203 ch à 7100 tr/mn
Couple max  :
215 Nm dès 5400 tr/mn
Puissance fiscale  :
12 CV
Boîte de vitesses  :
Manuelle à 6 rapports
Transmission  :
Aux roues avant (Traction)
Dimensions (L/l/h)  :
4.02 / 1.77 / 1.48 m
Empattement  :
2,585 m
Poids 1240 kg :
Capacité du réservoir  :
55 litres
Volume du coffre  :
288 litres
Vitesse max 225 km/h :
0 à 100 km/h  :
6.9 secondes
Consommation (urbaine/extra urbaine/mixte)  :
11.3 litres / 100 km-6.4 l/ 100 km-8.3 l/ 100 km
Equipements de série  :
8 ABG, ABS+AFU, ESP, ACA bi-zone, RLV, LVE, RE, VCPCAD, RCD/MP3 CAV, TO, ODB, JA 17’, AAF, DP
Dimensions pneumatiques  :
215/45 R17"
Prix  :
2 380 000 DA

Aperçue au dernier salon automobile d’Alger (Octobre 2009), la nouvelle Clio RS a été officiellement lancée en Algérie le 21 Janvier dernier.

Son lancement ne pouvait se faire dans l’anonymat au vu du succès inattendu de la précédente génération de Clio RS qui avait été introduite dans la discrétion la plus totale. Mieux encore, Renault Algérie a même mis un véhicule d’essai pour la presse nationale, une opportunité que nous avons saisie au vol pour découvrir ce bolide.

 

Vendue à plus de 70 000 exemplaires depuis son lancement en 2000, la Clio RS a séduit prés de 120 clients en Algérie en deux ans, dont 32 seulement en 2009. C’est peut être peu, mais force est de croire que les responsables de la filiale algérienne n’en espéraient pas autant. Du coup, la nouvelle mouture de la Clio Renault Sport entend faire encore mieux au vu des arguments qu’elle propose. 

Nouvelle Clio RS a bénéficié d’un traitement aérodynamique emprunté à la F1, à l’image de la lame aérodynamique avant, des extracteurs d’air sur les ailes avant et du diffuseur d’air à l’arrière qui intègre les deux sorties d’échappement. Son  châssis sport, son train avant à pivot indépendant et son freinage assuré par des étriers de freins Brembo avec des disques largement dimensionnés confirment son esprit sportif.

La nouvelle Clio RS plait par son design. Sa couleur jaune la distingue du reste de la gamme Clio. Nouvelle Clio RS qui mesure 4,02 m est plus longue de 03 cm (essentiellement sur les boucliers) que la précédente. Large de 1,77 m, elle gagne 3 cm sur chaque aile de manière à contenir l’élargissement des voies arrière et avant qui augmentent de, respectivement, 5 cm et 4,8 cm. Le centimètre supplémentaire sur l’empattement (porté à 2,585 m) est dû à l’introduction de l’amortissement à pivot indépendant à l’avant.

Sa face avant qui a été redessinée devient plus agressive avec une entrée d’air généreuse en partie inférieure, faite pour permettre le refroidissement du moteur. De couleur noire (au même titre que les rétroviseurs et le diffuseur arrière), elle donne à la Clio RS jaune, objet de notre essai, un air assez distinctif. 

A l’arrière, les ailes élargies et le diffuseur d’air encadré par les deux sorties d’échappement chromées donne du caractère au véhicule.

L’intérieur est à l’esprit sportif avec la finition gris argentée, des sièges enveloppant dans la pure tradition sportive avec des animations jaunâtres, des pédaliers en aluminium, une baguette jaune qui longe la planche de bord, le volant gainé cuir avec repère du point zéro et le fond jaune du compte tours…

Bref. Le niveau de finition est plus que correct dans un habitacle très soigné.

Les puristes apprécieront davantage ce qui se trouve sous le capot. Le bloc atmosphérique de 2.0 litres/16v a été reconduit avec quelques aménagements qui lui permettent de gagner quelques chevaux (dynamiques) en puissance, et des reprises à plus bas régime grâce à la nouvelle culasse à perméabilité augmentée, à la distribution variable à l'admission et à la nouvelle mise au point de la cartographie moteur. Un ensemble qui palie à l’absence d’un turbocompresseur que les concurrents utilisent de plus en plus.

Silencieux au démarrage, souple et progressif dans les accélérations, il laisse entendre éclater  toute sa puissance au-delà des 4000 tr/mn. 

Associé à une boite de vitesses à 6 rapports, il passe, ainsi, de 200 ch à 203 ch, pour un couple de 215 Nm à 5400 tr/mn. Ainsi armée, la Clio RS passe de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes et affiche une vitesse maximale de 225 km/h (contre 215 km/h pour l’ancienne Clio RS).

Contrairement à sa devancière, nouvelle Clio Renault Sport entend être plus confortable avec  des amortisseurs de 15% plus souples à travers un réglage moins ferme de la suspension et une hydraulique d’amortisseurs utilisant la technologie « double effet ».

Avec les bouchons de la périphérie (algéroise) et la multitude de radars qui meublent nos autoroutes, on ne pouvait se permettre de pousser le bolide à ses limites que le soir. On choisit, alors, l’autoroute qui mène vers l’Ouest et le nouveau tronçon qui relie Douéra à Zéralda. Le moteur nous épate par sa  linéarité et son aisance dans les tours, avec une petite relance au dessus de 5000 tr/mn sans donner l’impression de trop pousser. Et pourtant, les virages arrivent assez vite… 

L’étagement de la boîte est sans reproche. La RS enchaine les virages avec aisance, sans donner la moindre inquiétude dans les courbes prononcées. Avec sa monte pneumatique (215/45 R17), le véhicule donne l’impression de coller à la chaussée, et on trouve du mal à la faire décrocher. Pour s’amuser encore un plus, on déconnecte les aides à la conduite (ESP) et on constate que la motricité est bien au rendez-vous. Sa direction à assistance variable et son train avant à pivot indépendant font que sa précision est presque parfaite. 

Sur revêtement moyen, le confort se dégrade, même si la suspension a été travaillée pour être moins ferme tout en privilégiant le côté sportif (suspension 15% plus souple et amortisseurs à double effet). Les chocs de la route sont bien répercutés à bord au grand damne du conducteur et de ses passagers, et même que cela devient harassant si le trajet est long sur chaussée dégradée. 

En ville, par contre, se direction devient souple et son couple qui descend bas dans les  régimes autorisent une conduite bien agréable. Et à défaut d’offrir des feux directionnels, des ampoules placées sur les optiques avant s’allument selon que l’on braque à droite ou à gauche.

Avec son châssis, d'une extrême précision, et son moteur explosif, la nouvelle Clio RS s'affiche comme l'une des sportives les plus abouties de son segment. Du mois en Algérie où l’offre reste pauvre.
Plus agréable à conduire en ville grâce à un moteur mieux rempli, la Clio RS devient une arme redoutable d'efficacité lorsque le rythme s'accélère.
Un plaisir de conduite que seuls la consommation (13,2 l/100 km selon l’ordinateur de bord) et l'amortissement ferme peuvent affecter. 

Nouvelle Clio RS est proposée en Algérie au prix de 2 383 000 DA avec une panoplie d’équipement en série (8 Airbags dont deux dédiés au sous-marinage, ABS+AFU, ESP, les vitres électriques, le verrouillage centralisé des portières avec commande à distance et carte mains libres, une radio cd/MP3 avec commandes au volant, le toit ouvrant électrique, JA 17’, l’ordinateur de bord, le régulateur-limitateur de vitesse, le détecteur de pluie et l’allumage automatique des feux…).