Essai

VOLKSWAGEN PASSAT VIII 1.4 TSI/150 ACT: L’essence affiche ses ambitions

Auteur : AZIEZ Brahim
Publié le : 30 Juin 2016

La 8e génération de la Volkswagen Passat est disponible à la commande depuis quelques jours. Sovac, le distributeur de Volkswagen en Algérie a communiqué les prix des différentes versions. La voiture est proposée pour le moment avec la seule motorisation essence, un bloc 2.0 TSI de 180 chevaux. A sa sortie, nous avions été conviés par Volkswagen à essayer la voiture en Sardaigne, avec unbloc essence 1.4 de 150 chevaux.

Il est utile de rappeler que la Passat qui reste un modèle emblématique chez Volkswagen (avec la Golf, bien entendu) s’est vendue à plus de 22 millions d’exemplaires dans le monde depuis le lancement de la première mouture en 1973. Pour les responsables de VW, « cette dernière génération de la Passat est la meilleure de tous les temps ». Sa tâche première est de perpétuer une tradition qui fait de cette familiale une référence du segment. Pour ce faire, elle se devait de s’aligner sur les nouveaux standards en matière de sécurité, d’info-divertissement et d’assistance à la conduite adoptés par ses concurrentes. La 8e génération de Passat fait mieux que s’aligner. Elle va même jusqu’à hisser d’un cran les standards.

Plus statutaire, plus spacieuse

La nouvelle Passat profite d’une nette évolution en matière de motorisations et de technologies embarquées. Même si, à première vue, on peut penser à un simple restylage, la huitième génération de Passat évolue en profondeur. La nouvelle Passat a vu son poids diminuer de 85 kg en moyenne par rapport à sa devancière.

La berline mesure 4,767 m de long (- 2 mm), 1,832 m de large (+ 12 mm) et 1,456 m de haut (- 14 mm). Et bien que la nouvelle Passat soit plus courte de 2 mm, l’empattement est passé à 2,791 m (+7,9 cm). Du coup, le coffre gagne 27 litres pour culminer à 586 litres. L’empattement rallongé profite au volume habitable de la berline qui gagne près de 4 cm en longueur, donc, d’espace supplémentaire aux jambes.

On se met derrière le volant et on apprécie la très bonne position de conduite et un poste de pilotage plus attractif qu’auparavant. La nouvelle Passat est la première Volkswagen à disposer de l’Active Info Display. Ce système est caractérisé par un affichage graphique des compteurs et de la cartographie, ainsi que diverses informations relatives au véhicule, le tout sur un écran de 12,3 pouces qui retransmet les images en 2D ou 3D.

Voiture Hitech

Dès l’entrée de gamme, Trendline, une multitude d’équipements et d’innovations technologiques équipent le véhicule. On citera, en premier lieu, le système Active Info Display que le constructeur allemand inaugure sur sa nouvelle Passat. Tous les instruments sont mis en oeuvre virtuellement de façon logicielle. Seuls les symboles disposés dans la partie inférieure de l’écran se présentent encore sous forme matérielle. Les informations de navigation peuvent être représentées en 2D ou en 3D. Avec un format de 12,3 pouces et une haute résolution, l’écran offre une représentation de haute qualité graphique, riche en détails et interactive. Dans le cas du mode navigation, par exemple, le compteur de vitesse et le compte-tours sont repoussés sur les côtés afin d’accorder plus de place à la carte. Selon les besoins, des informations telles que les fonctions de conduite, de navigation et d’assistance peuvent être intégrées aux éléments graphiques du compteur de vitesse et du compte-tours.

Les données susceptibles d’être affichées sur la console centrale via le système d’info-divertissement (photos des contacts téléphoniques, couverture de CD, etc.) peuvent également s’afficher sur l’Active Info Display. L’autre innovation introduite par cette berline est le système infodivertissement. Celui-ci permet un grand choix de connexions avec des appareils externes, notamment les smartphones.

A ces équipements high-tech, s’ajoute une dotation riche et variée concernant, aussi bien, le confort que la sécurité. Des aides à la conduite, le détecteur de fatigue, le contrôle de la pression des pneus, le park assist (en cascade et en rangée), le contrôle dynamique de châssis, l’air conditionné Climatronic, l’affichage multifonctions multicolore «Premium», le trailer assist (assistance dans les manoeuvres avec remorque), le freinage d’urgence avec détection des piétons ou encore la caméra à 360°.

Sobriété et souplesse

La version essence que nous avons essayée, et qui a été présentée au Salon d’Alger est dotée d’un 4-cylindres 1.4 TSI de 150 ch (il existe aussi en 125 ch). Ce bloc bénéficie du système ACT de coupure des cylindres. Nous avons débuté notre essai avec le 1.4 TSI 150 ch, et on a pu apprécier la grande souplesse et le silence offerts par ce bloc. Couplé à une boîte de vitesses manuelle à six rapports dont l’étagement long pénalise la conduite dynamique, ce moteur s’est montré très linéaire. Le système de gestion active des cylindres permet de conserver un niveau de consommation raisonnable, avec des passages de 2 à 4 cylindres pratiquement imperceptibles. Un système qui permet d’avoir une consommation moyenne de 5 litres/100 km. A vitesse stabilisée, le système se déclenche assez souvent, et le passage du mode 4 cylindres au mode 2 cylindres se fait très discrètement, avec un à-coup presque imperceptible. Le message « Mode 2 cylindres activé » est, alors, affiché sur le combiné d'instrumentation. Par contre, une légère accélération fait basculer le système au mode 4-cylindres. Dès les premiers kilomètres sur les routes pittoresques d’Olbia en Sardaigne, notre Passat8 a révélé une souplesse et une sobriété qui font de la conduite un réel plaisir. Le comportement routier de la voiture reste sain et conforme aux traditions de la maison, avec une stabilité remarquable et une précision de la direction qui devient plus évidente dans les courbes. De plus, le silence de roulage et la souplesse du bloc agrémentent la conduite. Pas très orienté vers la conduite dynamique, ce bloc permet, pourtant, à notre Passat d’afficher une vitesse maximale de 220 km/h, et d’avaler le 0 à 100 km/h en 8,4 secondes.

Cette version haut de gamme de la Passat nous a permis de découvrir l’une des grosses nouveautés technologiques de la berline : l’Info Active Display (en option ou de série sur la finition Carat Edition). Remplaçant les compteurs analogiques traditionnels, cet écran de 12,3 pouces permet d’afficher diverses informations, et notamment la navigation. D’autres nouvelles technologies font également leur entrée sur cette huitième génération de Passat, avec entre autres le Trafic Jam Assist, qui rend la voiture pratiquement autonome jusqu’à 60 km/h, En matière d’équipements, la Passat d’entrée de gamme, Trendline, dispose, déjà, d’un système Start-Stop et du mode récupération d’énergie.

 

FICHE TECHNIQUE

Moteur : Essence 4-cylindres en ligne, 16 soupapes ACT

Cylindrée : 1395 cc

Alimentation : Injection directe

Suralimentation : Turbocompresseur

Puissance DIN maximale : 150 ch à 5000 tr/mn

Couple max : 250 Nm à 1500 tr/mn

Transmission : Aux roues avant (Traction)

Boite de vitesses : Manuelle à 06 rapports

Dimensions (Longueur/Largeur/Hauteur) : 4,767 m/1,832 m/1,456 m

Empattement : 2,791 m

Poids : 1 387 kg

Volume du coffre : 586 litres

Capacité du réservoir : 66 litres

Vitesse maximale : 220 km/h

0 à 100 km/h : 8,4 s

Consommation Mixte : 4,9 litres/100 km

Dimensions pneumatiques : 225/45 R17